4ème étape : le noviciat

    Pendant les deux années suivantes, la Novice consacre beaucoup de temps à l’étude, à la prière et à la réflexion, en vue de préparer sa Profession Religieuse. C’est la première étape de sa vie religieuse, qui est marquée par la réception de l’habit religieux, robe et voile.

    Le but du noviciat est la formation à la vie religieuse: conversion du cœur et croissance dans le Christ. Dès son entrée au noviciat, la Novice suit le Christ et son Evangile.  Elle découvre peu à peu les exigences de sa vocation et la signification de sa consécration. Elle se rend attentive aux inspirations de l’Esprit Saint, elle apprend à rencontrer le Christ Jésus dans les Saintes Ecritures, la prière, l’Eucharistie, la communauté et tous les événements de sa vie.

   Elle découvre aussi le sens de la mission d’une Soeur de St. Paul dans l’histoire et la vie présente de la Congrégation et  par les contacts et activités apostoliques, qui font l’objet de recherches en commun dans la  communauté (CCL 652)

    Grâce à des cours bibliques et théologiques, à la participation à la liturgie, à l’étude du Livre de Vie et à l’approfondissement de sa vie spirituelle,  la Novice avance peu à peu vers son premier engagement.

    Le noviciat est une première expérience, accompagnée, de la vie religieuse. Son but fondamental est la croissance des Novices dans l’union au Christ et la configuration au Christ.

   Le principal objectif : l’attachement à Jésus Christ,  et par lui,  au Père,  - l’unique nécessaire, - par un Amour d’intimité, de ressemblance et de service; un attachement qui prendra peu à peu tout l’être de la personne consacrée et motivera toutes ses actions.  (CC 1986, p.37)

    Proclamer la Bonne Nouvelle de Jésus Christ, c’est l’exprimer dans la charité, qui a sa source en Dieu. Il nous envoie vers nos frères et soeurs pour leur manifester, de manière concrète, Sa tendresse et Sa bonté. (CA 1983, p17)

Rite: La cérémonie de la première Profession a lieu au coeur d’une Messe; elle est solennelle et simple à la fois. La première profession marque l’entrée de la Novice dans la Congrégation. C’est pour cela que les Sœurs de la Province ou du District se doivent d’être présentes, pour accueillir leurs nouvelles Sœurs.

5ème étape : le juniorat


    La formation ne s’achève pas avec la profession temporaire.  Durant les années du juniorat, la jeune Religieuse reçoit une aide pour unifier sa vie.
    Elle apprend,  par l’expérience, à harmoniser l’amour de Dieu avec le zèle apostolique, le sens de la  responsabilité personnelle  avec l’obéissance, le devoir d’état avec la charité envers tous, la prière avec la vie. Elle assume progressivement la responsabilité de sa propre formation.

    Après la première profession, la formation se poursuit, dans la communauté locale, avec l’aide de la Supérieure et des membres de la communauté. 

Le juniorat  couvre normalement une période de cinq ans. La première année, après le Noviciat, permet de vivre une expérience dans une communauté locale, dans le cadre de la vie apostolique.  La jeune Sœur établit peu à peu l’unité entre sa vie de prière et l’apostolat. Elle va vivre dans le concret la vie communautaire et la vie apostolique de la Congrégation.

Rite: La cérémonie de profession perpétuelle doit être soigneusement préparée. Elle a lieu, avec un caractère solennel, au cours d’une célébration eucharistique. 

Au cours de la cérémonie, comme pour la première profession, la place tenue par la  Congrégation doit être clairement indiquée  Il appartient à la Supérieure Provinciale ou de District de recevoir ces voeux.

Après la profession,  la Soeur est  accueillie par la Supérieure Provinciale ou de  District et par les membres du Conseil.

Maison Gènèralice
Soeurs de Saint Paul de Chartres

Via della Vignaccia, 193
00163 Rome, Italy

Tel. No. 39 06 66 41 89 36
Fax 39 06 66 41 40 13
Copyright@stpaulrome.com 2009
Contact spcwebmaster
.2ème étape:  l’aspirat :

    Durant cette période, la candidate est introduite progressivement dans la congrégation. Elle va apprendre nos coutumes, notre vie de prière, notre vie fraternelle. 

    L’Aspirante est initiée progressivement à une nouvelle “culture”,  dans laquelle elle doit s’intégrer, en développant, en particulier, l’aptitude à vivre avec les autres, dans un partage généreux, en développant aussi ses savoir-faire et ses qualités humaines, pour acquérir droiture, équilibre affectif, aptitude au service et au don de soi, amour des pauvres, attrait pour la Congrégation et son apostolat, et une certaine maturité, qui la rende capable de se donner au Christ pour le suivre et persévérer dans la voie choisie.

Rite: L’entrée au Postulat a lieu en privé. La famille qui accompagne la jeune fille peut être invitée à se joindre à la prière de la  communauté pour la nouvelle  postulante.


3ème étape: le postulat :

Le postulat constitue le commencement de la formation religieuse proprement dite, pour  celles qui désirent devenir Soeur de St Paul de Chartres.

L’objectif du postulat consiste à initier la candidate au style de vie et au travail de la Congrégation,  à examiner  ses aptitudes et ses motivations et à la préparer à vivre l’étape suivante de la formation : le noviciat.

Le postulat dure au moins six mois, mais pas plus d’une année. On y enseigne les bases de la foi chrétienne, pour aider à approfondir la vie de prière. L’étude de l’histoire de la Congrégation permet une initiation à la vie des Sœurs de St. Paul de Chartres.

Au postulat, les jeunes filles apprennent progressivement à vivre la séparation d’avec le monde. Une formation humaine intégrale est également indispensable pour une vie religieuse équilibrée. La droiture, l’honnêteté, la loyauté, le goût du travail bien fait et la bonne organisation de sa vie sont aussi les valeurs qu’il faut développer pendant ce temps de formation.

Les Rites : Au bout de trois ou quatre mois, la Postulante reçoit le Crucifix, et c’est l’occasion d’un temps de récollection et d’une courte célébration.
    Ladmission au noviciat a lieu au cours d’une célébration communautaire, en dehors de la Messe..



1ère étape: Connaître :

    C’est le temps où la congrégation propose des récollections ou d’autres activités spirituelles et culturelles, comme la visite d’expositions, pour permettre à une personne en recherche de découvrir ce qui fait notre vie.

    Pendant cette étape, la candidate aura la possibilité de venir voir comment nous vivons.  Elle pourra  rencontrer une Sœur chargée des vocations. Si elle ne connaît pas de Soeur, elle peut chercher notre site web, pour savoir comment nous contacter. 

    Puis, on l’aidera à prier pour mieux percevoir comment Dieu conduit sa vie. Une foi vivante et une disposition à se donner dans la joie pour servir les défavorisés sont des facteurs importants pour se déterminer à demander la deuxième étape : l’aspirat.
La Formation dans la Congrégation des Soeurs de Saint Paul de Chartres
FORMATION CONTINUE

"La vie est une longue expérience de la fidélité divine, à laquelle répond le désir d’une plus grande fidélité personnelle. C’est l’œuvre de la grâce dans les cœurs.

Un temps de recueillement doit correspondre à chaque étape de la vie. Cette halte permet de mieux découvrir les exigences de l’amour de Dieu et des autres, afin d’y mieux répondre."

                                                                                                                                        (LV 63)

REPRISE SPIRITUELLE

Les moments of renouvellement spirituel dans la Congrégation sont ceux prescrits par le Livre de Vie : d’abord pour la première profession, puis pour la profession perpétuelle, puis cinq ans après les vœux perpétuels.  Une reprise spirituelle de quatre mois, -- ou de deux mois quand on ne peut faire plus, - rassemble les Soeurs dix ans après leurs vœux perpétuels. (cf. LV 63)

Les événements célébrés dans la Province et dans la Congrégation, - jubilés, professions, fêtes -sont aussi l’occasion d’un renouveau spirituel. Ces événements font grandir l’unité et renforcent notre amour pour la Congrégation.

Les missionnaires, qui retournent périodiquement dans leur Province d’origine, doivent aussi pouvoir profiter d’une reprise spirituelle, aussi bien que d’une remise à jour théologique et professionnelle.


DERNIERES ETAPES

Dans la Congrégation des Soeurs de St. Paul de Chartres, il n’y a pas, à proprement parler, de retraite, parce que les Soeurs continuent leur mission de religieuses apostoliques jusqu’à leur ultime acte d’obéissance. Le témoignage des Sœurs âgées, qui vivent dans la sérénité, est de la plus haute importance pour la Congrégation et pour son influence apostolique.

Chez nous, il n’y a aucune différence entre les Soeurs qui sont en activité et celles qui ont dû cesser  tout apostolat à l’extérieur. Une personne vaut plus que ce qu’elle fait. Rien n’est petit de ce qui est offert pour le Royaume de Dieu. Et chaque Soeur continue à prendre part à la  mission de Jésus, en santé comme en maladie, dans la force comme dans la faiblesse.

Toute notre vie est tendue vers le Dieu vivant; mais la mort reste un passage obligé. C’est l’heure de notre rencontre avec le Christ et de notre passage vers le Père. Nous vivons notre consécration jusqu’au bout et la Communauté accompagne jusqu’à la fin chacun de ses membres.

La Communauté priera pour elle et avec elle, dans une supplication pleine d’espérance  adressée au Christ Ressuscité. La Sœur malade sera invitée à renouveler ses vœux, en faisant à Dieu l’offrande de sa vie. Par-dessus tout, on lui recommandera la confiance, l’abandon et aussi l’action de grâce et la louange.

Le décès d’une Religieuse est toujours un temps de grâce pour la Communauté, parce qu’il met ses compagnes en face de l’essentiel de leur vie.
(CC 1986, pp.89-93)
SPC Rome Francais

Congrégation religieuse féminine internationale née frês de Chartres, en France
"L'amour du Christ nous presse. "
St. Paul
L'amour du Christ nous pousse à manifester sa  bonté  et sa tendresse à tous nos frères.