L'amour du Christ nous pousse à manifester sa  bonté  et sa tendresse à tous nos frères.
Rencontre avec nos Junioristes de Rome
In English
Sr. Elisabeth Situngkir
"Pour moi, vivre c’est le Christ" C’est la parole de l’Ecriture que j’ai choisie quand j’ai prononcé mes vœux  en 2008, et jusqu’à aujourd’hui cette affirmation de St. Paul continue à m’inspirer dans ma réponse à l’appel du Christ à le suivre.

   Avec le temps qui passé, je trouve toujours ma force en réfléchissant sur cette parole. J’ai compris combien Jésus s’est donné Lui- même en sacrifice pour nous et pour moi, personnellement.  L’expérience de Paul à la suite de Jésus me stimule pour Le suivre moi- même de tout mon être.  Jésus marchait toujours aux côtés de Paul et je crois qu’Il veut marcher ainsi avec moi.

   Le désir de me consacrer à Dieu a toujours habité mon cœur depuis mon enfance. Mais la décision de devenir religieuse et de rejoindre la  Congrégation SPC est venue seulement après avoir travaillé trois ans dans l’industrie.

   Ma réponse s’est faite graduellement. J’étais active dans notre Paroisse et je participais à toutes ses activités. Un saint prêtre m’a donné un jour un livre intitulé Suivre les pas de Jésus Christ et m’a dit de le lire. Alors chaque soir avant de me coucher, je l’ai lu à mon rythme et j’ai réfléchi un moment sur cette lecture. Cette méditation m’a tellement inspirée que j’ai senti que le Seigneur m’appelait à Le suivre.  Il y avait un grand choix de Congrégations, adaptées à mes capacités. Mais j’assistais toujours aux heures d’adoration et de prière des Sœurs SPC. J’étais toujours plus attirée pour participer à leur prière et je désirais connaître leur vie. Finalement, j’ai décidé de les rejoindre dans leur marche à la suite de Jésus.   

    Sr. Elisabeth est une Junioriste de 3ème année, qui vient d’Indonésie. Architecte de formation, elle a construit des églises et des maisons religieuses en Indonésie avant d’entendre l’appel du Seigneur à le suivre. 

    Elle suit des cours de Théologie à Mater Ecclesia, un département de l’Université Angelicum, tout en poursuivant sa formation de Junioriste, ici, à Rome.

Sr. Zennie Phuong Lan To
« Vous m’invoquerez et vous viendrez, vous me prierez et Je vous écouterai. Vous me chercherez et vous me trouverez, car vous me rechercherez de tout votre cœur. »   

                                                                                                         
Jer. 29:12-13


Sr Zennie est Junioriste de deuxième année. Elle est d’origine vietnamienne mais elle a grandi dans le Wyoming, au Michigan, USA. Elle est diplômée en Science Informatique médicale. Elle a travaillé à l’hôpital « Advantage Health » du Michigan, avant d’entrer dans la Congrégation des Sœurs de St Paul de Chartres (SPC).  Douée d’un goût inné pour le service, Sr Zennie trouve toujours le temps d’être volontaire dans sa paroisse, à Notre Dame de La-Vang ; c’est là qu’elle a rencontré les Sœurs qui œuvraient dans la paroisse.

Le désir qu’elle avait, depuis son enfance, d’appartenir à Dieu et de le servir, fut  ravivé par la rencontre des Sœurs. Elle se mit à les aider bénévolement pour le catéchisme aux enfants, après son travail à l’hôpital. Après avoir observé leur vie pendant un an, en se joignant à elles pour les temps de prière et en travaillant avec elles pendant les week- ends, elle se décida à entrer dans la Congrégation. Sr. Zennie a une grande dévotion à Notre Dame.
Elle suit des cours de Spiritualité à l’Université de l’Angelicum, en même temps qu’elle reçoit sa Formation au Juniorat, ici, à Rome.
C’est le texte de l’Ecriture favori de Sr Zennie parce que chaque fois qu’elle médite ces paroles, elle sent que le Dieu vivant est présent en elle et l’accompagne chaque jour sur la route de sa vie.
Sr. Theresa Kaetkaew Punnachet
“ Bien plus, désormais je considère tout comme désavantageux à cause de la supériorité de la connaissance du Christ Jésus, mon Seigneur. A cause de Lui, j’ai accepté de tout perdre, je considère tout comme déchets, afin de gagner le Christ.”
                                                                                                     
Philippiens 3:8
Sr. Theresa vient de Thaïlande et suit la deuxième année du Juniorat.  Attirée par le charisme de charité des Sœurs de St. Paul en Thaïlande, chez qui elle a reçu son éducation de base, elle a désiré devenir religieuse SPC, quand elle était à l’école primaire. La Sœur qui connaissait son désir l’a exhortée à prier pour sa vocation, tout en continuant ses études. Après le baccalauréat, à l’Université de l’Assomption, en Thaïlande, elle est allée à Londres pour obtenir un Master et un Doctorat. Ensuite elle fut très active dans la Recherche en Education Catholique, à l’Université de Londres, son alma mater, travaillant comme Associée à la Recherche, puis comme Administrateur du Centre de Recherche et de Développement de l’Education Catholique (CRDCE), l’Institut d’ Education de l’université.

Elle s’est jointe aussi à plusieurs pèlerinages, pendant ses congés d’été ou de travail et a exploré le monde.              A Londres, elle a eu beaucoup de possibilités pour faire ce qui l’intéressait. Mais c’est pendant cette période                                                                                                                                                                                                                       de bénédictions surabondantes du Seigneur qu’elle a à nouveau entendu son appel, bien plus fortement qu’au temps de l’école primaire en Thaïlande. Elle a donc décidé de rejoindre la Congrégation SPC, puisqu’elle désirait aussi servir le Christ dans les œuvres éducatives.

Elle est repartie en Thaïlande, a rendu visite à son ancienne école et rencontré les Sœurs, ses anciens professeurs, se rappelant les jours heureux passés avec elles. Les Sœurs ont constaté qu’elle était prête et l’ont accueillie avec joie.

Sr. Theresa a un grand amour de la Sainte Trinité.

Comme Sr. Josefa and Sr. Zennie, Sr. Theresa poursuit sa formation de Junioriste à Rome en même temps que des études de Philosophie et de Théologie à l’Université de l’Angelicum.
Cette lettre de St. Paul aux Philippiens a inspiré Sr. Theresa, non pour mépriser ce qu’elle a laissé, mais pour accomplir son désir de suivre Jésus dans la Congrégation des Sœurs de St. Paul de Chartres. Douée d’un caractère enjoué, elle ne veut s’attacher à rien, sinon à la connaissance de Jésus Christ, qui surpasse tout.
Maison Généralice
Soeurs de Saint Paul de Chartres
Via della Vignaccia, 193
00163, Rome, Italy
spcgenwebmaster

copyrigth@2009
stpaulrome.com
all rights reserved
tel.no.  39 0666418936
fax.no. 39 0666414013
Leur participation à la Célébration de l’Epiphanie
Bookmark and Share
Renouvellement des voeux  temporaires de Sr.  Zennie,
Sr. Theresa
* Mission Ad Gentes                               * Service de l’autorité

* Service de la formation                       * Service de la formation à la vie religieuse
activités de Noël
huit jours de retraite dans Galloro, Italie
Journée Mondiale de la Jeunesse à Madrid
mission d'été
Trois Junioristes
au Juniorat international de Rome :


    L’un des aspects importants du Conseil de Congrégation tenu à Manille, cette année, a été de souligner la vocation missionnaire de la Congrégation. 

     Une semaine avant la tenue de ce Conseil, les 30 participantes avaient rejoint avec joie la célébration des 150 ans de fondation des Sœurs  de St. Paul de Chartres à Saïgon, au Vietnam. Ce fut un événement très significatif, grâce auquel chacune a fait la rencontre spirituelle de Mère Benjamin le Noël de Groussy, grande Missionnaire de l’Extrême Orient.

   Cet événement a ranimé l’idéal missionnaire des Sœurs, qui sont appelées à participer à la mission de Jésus- Christ, avec le défi de renouveler leur élan missionnaire, de développer en elles et dans les communautés locales le sens de l’internationalité et de l’universalité de l’Eglise et de la Congrégation en étant elles- mêmes des signes forts de la catholicité de l’Eglise. (Actes capitulaires de  2007, p. 11)


   L’appel à intensifier la dimension missionnaire dans la formation initiale et continue,
est d’abord et avant tout celui de nous rendre capables de répondre aux besoins urgents de notre temps. Cela nous met au défi de chercher avec plus d’attention comment “ élargir l’espace de notre tente, déployer sans lésiner les toiles qui nous abritent, allonger nos cordages, renforcer nos piquets, car à droite et à gauche, nous allons éclater, » selon le prophète Isaïe, 54:2-3. 

   Notre monde est devenu maintenant comme une réalité virtuelle, qui nous fait rencontrer des gens très éloignés de nous. Ils sont à des milliers de kilomètres mais accessibles avec une simple touche du doigt. Pourtant, le visage de la souffrance  et de la détresse reste le même et il se présente de mille façons,  nous montrant tant de visages de Jésus, revêtus de notre triste humanité d’aujourd’hui.

  Pour mieux répondre à ces situations, un programme de Juniorat international a été établi à Rome cette année, dont le but premier est d’accompagner les jeunes Sœurs dans leur formation, pour qu’elles acquièrent une conscience missionnaire et une pratique plus vives et plus performantes.


Trois Sœurs junioristes sont arrivées à Rome en septembre pour continuer leur Juniorat ici, au Généralat. Il s’agit de Sr.Josefa Alves de Melo, du Brésil, Sr. Zennie Phuong Lan des USA, et Sr. Kaetkaew Punnachet, de Thaïlande. En plus de ce programme spécifique du Juniorat international, elles suivront respectivement des cours sur la Catéchèse, la Spiritualité et la Théologie. Elles seront accompagnées dans leur formation par Sœur Maria Lourdes Casas.
« Ce que vous avez fait au plus petit de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait »
                                                                                             Mt 25,45
Ce passage de l’évangile revêt un sens tout spécial pour Sr Olga de Araujo Oliveira qui apprit très jeune à vivre cette attitude évangélique au contact de sa maman.
Sœur Olga est Issue d’une famille très catholique et  sa maman était toujours très  généreuse pour partager la nourriture avec les pauvres, disant : « tout ce que nous faisons pour le moindre de nos frères, nous le faisons pour  Jésus ».  Déjà enfant, cette attitude n’a jamais manqué de toucher le cœur d’Olga et depuis,  elle est convaincue, pour l’avoir expérimenté tout au long de sa vie, que plus l’on donne et plus l’on reçoit.

Sœur Olga est originaire de Timor Leste. Quand elle était à l’école, elle essayait déjà  de suivre le bon exemple de sa maman en partageant avec ses amis et ses voisins.
Sa vocation commença en CM1, lors d’une récollection où elle rencontra une Soeur. Trouvant des réponses satisfaisantes à ses nombreuses questions sur Dieu,  elle se dit qu’elle aussi voulait être comme cette Sœur.

Durant ses années de lycée, Olga n’oublia jamais le visage de la Sœur qui lui avait inspiré d’aller à la messe quotidiennement, de participer à  des activités paroissiales, de rejoindre la chorale ainsi que l’équipe du rosaire  de son quartier. Tout cela fit grandir en son cœur une attraction grandissante pour la vie religieuse.

A la fin de ses études secondaires, son grand-oncle qui avait remarqué sa grande piété, lui demanda si elle voulait devenir religieuse…  Avant qu’elle ne soit pleinement décidée, ses parents l’accompagnèrent à Railaco pour rencontrer les Sœurs de Saint Paul de Chartres. Tout en continuant ses études, les Sœurs l’encouragèrent et l’accompagnèrent dans l’approfondissement de sa vocation. Son désir de devenir religieuse qui se confirmait de jour en jour,  prit définitivement forme, quand, par l’intercession de Notre Dame de Lourdes,  elle fut miraculeusement guérie des suites d’un sérieux accident de mobylette.

Aujourd’hui, Sœur Olga rend grâces à Dieu pour tous les dons reçus et plus spécialement pour celui d’avoir été appelée à la vie consacrée.
=================================================================================================================================================
Renouvellement des voeux  temporaires de
Sr.  Olga